top of page

N'oubliez pas le Soleil !

Nous avons souvent tendance à associer l'astronomie à la nuit, pourtant un des astres qui a le plus contribué à la connaissance et la compréhension de notre Univers est visible toute la journée, du moins quand il n'est pas masqué par les nuages.


C'est bien en l'observant, en repérant soigneusement la direction de son lever, de sa culmination, de son coucher, en suivant son mouvement jour après jour devant le fond "immuable" du ciel, puis en mesurant à l'aide d'horloges rudimentaires, sabliers ou clepsydres les durées associées à ces phénomènes, que les touts premiers astronomes ont su élaborer les bases de notre système de division du temps et construire peu à peu des modèles permettant de les prévoir avec une précision remarquable.


C'est aussi plus tard la confrontation d'observations faites à partir de deux lieux assez éloignés qui a permis à Eratosthène de déterminer, dès l'antiquité, la taille de la Terre . L'observation du mouvement des taches visibles à sa surface qui a permis aux astronomes du XVIIème siècle de montrer que lui aussi devait être une sphère tournant sur son axe en un peu moins d'un mois.


Ensuite, au XIXème siècle sont arrivés les spectroscopistes, qui en analysant sa lumière ont su déterminer la température et la composition chimique de sa surface mais ce n'est qu'au début du XXème siècle qu'on a enfin réussi à comprendre quels phénomènes physiques pouvaient être à l'origine de son énergie, clôturant au passage une longue controverse entre géologues physiciens sur son âge présumé.


L'observation du Soleil doit donc rester une activité majeure dans un club d'astronomie et ce ne sont pas les sujets qui manquent ! On pense bien sûr tout de suite à l'observation des taches par projection ou en utilisant un filtre adapté, ou si on est plus riche à celle de la chromosphère pour ceux qui ont les moyens de s'offrir une lunette munie d'un filtre à bande étroite. Mais il ne faut pas oublier d'autres activités tout aussi captivantes que l'observation des raies de Fraunhofer dans le spectre, ou encore plus simplement comme les plus anciens le suivi quotidien puis annuel de la course du Soleil. Parmi les activités d'un club d'astronomie, la réalisation de cadrans solaires, la confrontation de ses indications avec celles de notre montre, sont autant d'expériences incontournables pour bien comprendre les mouvements célestes, mais de comprendre et éprouver la solidité des bases sur lesquelles est fondée notre connaissance de l'Univers que certains aujourd'hui tentent de remettre en cause.


C'est pour toutes ces raisons que nous pouvons aussi proposer dans notre club, pour les enfants mais aussi pour les plus grands, des activités comme le suivi de la durée du jour et des saisons, de l'heure et de l'azimut du lever ou du coucher du Soleil, le suivi de son cheminement devant les constellations du zodiaque ou la construction de maquettes de cadrans solaires.


L'ombre du gnomon le jour de l'équinoxe
RemueMeningesEquinoxe
.pdf
Télécharger PDF • 1.26MB
Le cadran équatorial à midi solaire local

Cadran analemmatique, lycée L. de Vinci 91 St Michel Sur Orge

65 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

3件のコメント


Frédéric Malmartel
Frédéric Malmartel
2020年11月03日

Merci pour la réponse, il y a effectivement à faire, très intéressant ce que tu dis sur les longueurs d'onde et la polarisation de la lumière; à voir -tiens, j'essaierai- si avec des lunettes polarisantes il est plus facile de détecter les dites planètes "diurnes". A bientôt.

いいね!

Jean-Michel VIENNEY
Jean-Michel VIENNEY
2020年11月02日

Oui Frédéric, je confirme ! On peut voir et trouver les planètes les plus brillantes en plein jour à l’œil nu. Il faut juste avoir un ciel assez transparent et sombre. J'ai par exemple pu trouver Vénus vers 16h en plein mois d'août. La difficulté est effectivement de savoir dans quelle direction observer, et pour ça on peut s'aider des éphémérides, et d'un simple théodolite, ce dernier pouvant être une simple maquette faite de quelques tasseaux, une feuille de contreplaqué, un bout de tube de PVC et un peu de visserie. Si ça amuse des membres du club de tenter l'expérience, je peux fournir des plans. On pourrait même envisager une production en série en faisant le découpage de la…

いいね!

Frédéric Malmartel
Frédéric Malmartel
2020年11月01日

Merci Jean-Michel pour cette invitation à une astronomie alternative à l'astronomie nocturne que nous connaissons; ça amène pour moi deux observations/questions : 1 - Au delà du Soleil cette astronomie diurne pourrait peut être concerner certains autres astres brillant notamment Vénus, Mars, Jupiter? J'ai refait l'expérience cette été d'observer Vénus après le lever du Soleil (à l’œil nu), j'y suis parvenu deux jours de suite, pas le troisième, le ciel devait être légèrement brumeux? En fait si tu repères Vénus quand elle est encore bien brillante avant le lever du Soleil, et que tu la suis, disons que tu la vises au moins tous les 5 minutes, tu sais où elle est et tu la vois encore après le lever du…

いいね!
bottom of page